L’épreuve de l’arc ou Ulysse essaye son arc devant les prétendants est un tableau du XVIe siècle, du peintre italien Francesco PRIMATICCIO, conçu pour les parois de la galerie d’Ulysse du château de Fontainebleau.

Les sujets représentés sur cette œuvre sont : Ulysse, Antinoos, Pénélope, Télémaque et Minerve.

On y voit particulièrement Ulysse bandant son arc pour jouer au « jeu des anneaux » devant les autres prétendants.

Voilà l’analyse de l’image que l’on peut trouver sur le site base de données iconographiques Utpictura18 de l’Université Montpellier 3 :

« Il prit le trait pointu qu’il avait laissé sur sa table,
Hors du carquois, au fond duquel étaient restés les autres,
Ceux-là même dont tâteraient bientôt les Achéens.
Le posant sur le manche, il tira la corde et l’encoche,
Et, sans même quitter son siège, il visa droit au but.
La flèche à la pointe d’airain, passant de hache en hache,
S’engagea par un trou et ressortit à l’autre bout
Sans en manquer aucune. Alors il dit à Télémaque :
Télémaque, tu n’auras pas à rougir de cet hôte
Assis dans ton palais ! j’ai visé juste et j’ai tendu
Cet arc sans faire aucun effort ; ma force est toujours là,
Quoi que ces prétendants aient pu me dire d’insultant. »

Cette oeuvre se base sur la source textuelle du chant 21 (L’épreuve de l’arc) de l’Odyssée d’Homère (vv. 416-423).

Share →