Au XVIIIe siècle, il était de coutume, dans les confréries et sociétés, de donner un brevet à la réception de leurs nouveaux membres. Brevet permettant à leurs titulaires d’attester l’authenticité de leur réception à un métier, à une qualité ou encore à un grade.

Au sein des compagnies privilégiées du Noble Jeu de l’Arc, la règle s’appliquait aussi et il semble qu’un brevet des chevaliers du corps de l’Ordre de Saint Sébastien était a priori toujours attribué aux nouveaux chevaliers de l’arc. C’était en tout cas le cas au sein de la Compagnie de Montmartre.


(cliquez pour agrandir l’image)
brevet des chevaliers du corps de l’Ordre de Saint Sébastien du 17 avril 1785

Share →