Voilà une très belle image, dessinée par un peintre hollandais, représentant les occupations du dimanche après-midi de villageois du XVIIe siècle.


Cliquez sur l’image pour l’ouvrir en grand format

On y voit clairement 4 spectateurs et 4 archers pratiquant le tir en allers-retours, sur des buttes sans doute conçues en terre, sur lesquelles se trouvent de simples cibles. La distance séparant les buttes semble être d’une vingtaine de mètres, si les proportions sont respectées. Coïncidence ou non, le premier archer à avoir tiré a raté la cible et est découvert de sa coiffe, laissée au sol. Aucune garde ne protège les spectateurs ; preuve en est donc que l’habilité au tir devait être élevée à l’époque pour accorder autant de confiance aux archers. La maison, représentée au second plan, est sans doute une auberge ; les archers avaient souvent l’habitude de se réunir près d’une auberge pour pouvoir s’exercer au tir et se désaltérer comme bon leur semblait.

Share →