Hier, durant notre reportage photo au Prix du Bouquet de la Croix Saint-Ouen, nous avons pu lire dans le Logis un agréable poème de G. JAFEU. La légende du poème indique que ce texte a été « imprimé en remerciement de l’aide apportée en 1984 pour la réalisation du Bouquet Provincial d’Orrouy » (Oise).

L’Abat-Oiseau

Au doux pays des gros genoux
C’est un oiseau de bois sculpté
Qui attend fort toute l’année
Les Chevaliers pour les Rameaux.

Au creux du coeur de chaque archer
Il se repose sur une branche
Il est d’amour, de joie, de bois
Il est d’éclat et de couleur.

Il surgit d’un panier d’osier
Et vient se poser sur le noir.
Il s’offre aux flèches de chacun
En holocauste comme Sébastien.

Jusqu’à tomber blessé à mort
Dans un éclat de voix, de vois.
C’est un oiseau de vie, d’espoir
Et le tambour salue le roi.

G. JAFEU

Share →