Afin de diversifier son contendu éditorial, l’équipe de la rédaction de L’Archer Français devrait désormais publier, chaque semaine, une illustration « coup de cœur ».

Cette semaine, l’illustration est un (magnifique) ancien registre de tirs. Malheureusement, nous nous excusons, nous n’avons pas sa date.

L’image étant en haute définition (6,2 Mo), nous vous conseillons de cliquer dessus pour pouvoir l’ouvrir en grand dans votre navigateur puis zoomer dessus pour consulter les détails :


© Musée de l’Archerie et du Valois

Notons en particulier sur ces deux pages de registre :
– seuls les honneurs et les chapelets comptaient à cette époque ; il n’y avait aucune notion de points, cet artifice ayant été créé plus tard pour départager les résultats et ainsi classer plus « finement » les archers entre eux
– la somme des Honneurs était comptabilisée sous l’appellation « Cordon » (sans doute car les tireurs étaient dans le « cordon »)
– la somme des Cordons et des Chapelets donnait le « Total des Coups »
– Monsieur Gérien fils a réalisé (d’après la note en observations) une « brochette », non comptabilisée dans les Chapelets. Il s’agit sans doute d’un coup à la « broche centrale » à la vue de l’échantillonnage de 2 11/20.
– Pour les 18 archers de la compagnie de Souilly inscrits sur ces deux pages, sur 20 haltes, le résultat moyen est de 14 Cordons, 1,7 Chapelets et 16,4 Coups. Le résultat minimum est de 5/1/6 et le maximum de 27/7/34.

Si certains de nos lecteurs pouvaient confirmer ou infirmer nos remarques, cela serait fort utile à tous.

Share →