Les flèches, comme les paroles, une fois lancées, ne reviennent plus.


Illustration d’Ivan Bilibine pour un livre de contes Russes

Share →