arquebusier

Voici ci-après le lien qui permettra à nos lecteurs de prendre connaissance d’un document fort intéressant : la Pétition à nos seigneurs de l’Assemblée nationale, par les Arquebusiers royaux et nationaux des provinces de Brie, Champagne, Isle de France et Picardie, unis en concordat à Châlons en 1439 par ordre du Roi, renouvelé a Paris en 1775, auxquels sont réunis ceux des provinces de la Franche Comté du Hainaut françois et de l’Anjou, écrit en 1790.

Cette pétition des « arquebusiers royaux et nationaux » avait pour objectif de supplier leurs seigneurs de l’Assemblée Nationale de bien vouloir leur permettre de conserver leur « régime particulier » qu’ils ont toujours eu au sein de la milice bourgeoise et donc de ne pas les dissoudre au sein de la Garde Nationale.

Après l’objet de leur pétition, ils listent, depuis 1137, tous les faits d’armes et bienfaits auxquels chaque compagnie a pu concourir dans l’histoire de France, tant pour l’intérêt des villes, des rois ou encore de la nation.

Share →