Un triste constat

Amis lecteurs, nous avons le regret de vous annoncer qu’à ce jour, la FFTA n’a encore reçu aucune candidature de compagnie pour organiser le Bouquet provincial 2014.

Il est vrai que la situation est fort délicate : l’année 2014 contiendra des élections municipales et la situation financière des villes, départements & régions n’est pas des meilleurs pour pouvoir subventionner la fête annuelle des archers.

Ainsi, si cela se confirme, ce ne sera bien évidemment pas la première année, dans l’histoire de France, qu’il n’y aura pas de Bouquet Provincial. Ceci étant, nous pouvons que nous émouvoir de ce fait ; car nous ne pourrons pas nous retrouver pour ce moment privilégié de commémoration, de fraternité, d’échanges & de partage, entre chevaliers de l’arc et archers.

Proposition de L’Archer Français

De notre point de vue, le Prix du bouquet est indissociable de la journée de fête, avec les deux temps forts que sont la parade & la messe. Si ces événèment ne peuvent avoir lieu en la forme accoutumée, il devient urgent, selon nous, de nous demander s’il ne serait pas utile de réfléchir à une sorte de solution de substitution ; une solution d’urgence et uniquement temporaire pour l’année prochaine.

Nous proposons, par exemple, l’organisation exceptionnelle d’une autre sorte de fête, qui pourrait s’organiser ainsi : une messe, pour les volontaires et les drapeaux, suivie d’un rassemblement sur le parvis du monument religieux ou encore la place d’une ville, suivie d’une marche bien ordonnée, par compagnie derrière leur drapeau, nous permettant de nous retrouver in fine dans une grande salle pour un banquet. Chaque archer n’aurait qu’à payer son repas et la location deladite salle.

Cela nous semble intéressant d’étudier ce genre de piste, afin que l’union de toutes les compagnies & clubs de France, sous la forme d’une fête annuelle, perdure sans discontinuer.

Les avis & idées éclairés de nos lecteurs sont bien sûr les bienvenus. Sur cette base, nous pourrons relayer et proposer ce genre de pistes à la Fédération.

Share →