Le 26 janvier 2015, nous avons publié un article intitulé Techniques de tir à l’arc « rapide », montrant la vidéo du danois Lars Andersen qui présente son approche de recherche historique des tirs rapides anciens.

Depuis, des démentis nombreux ont été publiés en ligne, pour dire que ce Danois n’a pas « redécouvert » une technique d’archerie « oubliée ».

L’archère Anna Maltese déconstruit une à une les affirmations de Lars Andersen à travers une nouvelle vidéo de 15 minutes :

Elle explique notamment que la «recherche historique» de M. Andersen contient de gros problèmes, comme le fait qu’il ait utilisé des illustrations anciennes d’une validité douteuse ou encore qu’il utilise des allégations fausses comme celle qui dit que les archers des temps anciens n’utilisaient pas de cible fixe.

Bref, la volonté d’Anna Maltese est de dire que l’approche du Danois est surtout un « tir de fantaisie » éloigné d’une «révolution» de l’archerie.

L’instructeur d’archerie Jim McQuarrie est lui aussi allé à l’encontre de Lars Andersen en disant qu’il devrait plutôt « laisser la science, l’histoire et les techniques d’archerie modernes à des gens qui savent de quoi ils parlent ».

Source : Non, ce Danois n’a pas «redécouvert» une technique d’archerie «oubliée» (journal Metro)

Share →