Soucieuse et fière de ses racines historiques, la Fédération Française de Tir à l’Arc, après avoir déjà soutenu le projet de reconnaissance des Bouquets Provinciaux comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité inscrit à l’UNESCO, a décidé d’encourager le travail universitaire de Thomas ƒressin.

En effet, comme vous le savez, le directeur de la publication du journal L’Archer Français, après avoir déjà longuement travaillé sur le sujet de l’histoire des compagnies des nobles jeux de l’arc, de l’arbalète et de l’arquebuse, du XVIe siècle à la Révolution Française, a décidé de débuter, en septembre 2016, des études doctorales en histoire moderne sur ce thème.

Nous remercions donc vivement la Fédération, et en particulier Philippe Bouclet, son président, pour cet encouragement et cette confiance !

L’aide qui est apportée par la FFTA permettra notamment de faciliter les accès physiques ou virtuels aux ressources documentaires payantes conservées au sein des Archives nationales, de la Bibliothèque nationale de France, des Archives régionales, départementales et municipales, ou encore de Musées.

Comme quoi — pour ceux qui en douteraient encore — les préoccupations d’une grande Fédération sportive comme la FFTA n’est pas uniquement centrée sur sa dimension sportive !

Share →