Du samedi 16 avril au 31 juillet, nous vous recommandons l’exposition « Petits maux et grands fléaux » du musée de l’archerie et du Valois.

Cette exposition inédite entre Arts, Sciences et Histoire, est réalisée en partenariat avec le Musée d’Histoire de la Médecine de l’Université Paris Descartes et l’Institut Pasteur.

Fidèle à son rythme de deux expositions par an ainsi qu’à l’alternance entre les thématiques archerie et art sacré, le musée a cette année décidé de consacrer sa première partie de saison à la figure de saint Sébastien, bien connu pour être le patron des archers mais envisagé cette fois-ci sous l’angle de saint protecteur contre la Peste.

Des partenaires prestigieux pour une exposition ambitieuse qui se déroulera sur plusieurs lieux : du 16 avril au 31 juillet 2016, l’exposition « Petits maux et grands fléaux » se déclinera à la fois à Crépy-en-Valois et à Paris.

Comment sont apparues et se sont diffusées ces épidémies au cours de l’Histoire ? Quels remèdes médicaux, religieux ou magiques y étaient apportés ? Quelles en furent les conséquences sociales, économiques, artistiques, religieuses ou philosophiques qui modelèrent profondément la société européenne?

Le musée de Crépy-en-Valois centrera ainsi ses réflexions sur saint Sébastien et la Peste tandis que le Musée d’Histoire de la Médecine ouvrira sa thématique aux autres grands fléaux que connut l’Occident au cours de son Histoire. Les petits maux quotidiens, qui n’étaient parfois pas moins mortels, seront aussi dignement représentés.

Share →