L’odonymie est l’étude des noms des voies de communication. Il se trouve que cela peut être une bonne source d’information, pour l’étude de l’histoire & de la localisation de sujets particuliers.

Dans le cadre des nobles jeux de l’arc, de l’arbalète et de l’arquebuse, à l’aide d’outils provenant des humanités numériques, l’étude des noms de rues associées à ce thème (rue de l’arbalète, impasse du jeu d’arc, cour de l’arbalète, etc) permet d’obtenir une carte intéressante :


Légende : gris foncé=arc, gris=arbalète, gris clair=arquebuse, blanc=multi-jeux

Sans surprise, la carte montre que la région au nord-est de Paris concentre particulièrement les traces anciennes ou présentes des nobles jeux, en particulier de celui de l’arc.


Il faut en effet rappeler que, dans l’histoire de l’archerie traditionnelle, la ville de Soissons, en premier lieu, a joué un rôle important, avec la présence, à St Médard les Soissons, de l’abbé de Pomponne, Grand Maître des confréries de St Sébastien & des compagnies du noble jeu de l’arc.

Share →