Chers amis chevaliers & archers,

Pour vous rendre-compte du plaisir que j’ai eu d’assister au Bouquet provincial d’Angy, j’ai choisi, cette année, de vous faire part de ma propre vision de ce bouquet. Voilà donc ci-après, si vous le voulez bien, mon « récit », pour vous, agrémenté de quelques photos.

Mon premier bouquet, c’était en 2000… Il y a 18 ans. Je défilais alors avec la compagnie d’arc de Champs-sur-Marne. Puis, avec le temps, au gré de mes « mutations », j’ai eu l’occasion de défiler avec les compagnies d’arc d’Esbly, d’Annet-sur-Marne et de Saint-Pierre-Montmartre. J’ai aussi eu l’occasion d’être journaliste de L’Archer Français ou encore exposant, à Provins, en tant que kyudoka.

Mais voilà que cette année, j’ai eu l’honneur et le privilège d’être acteur du bouquet comme accompagnateur d’une personnalité officielle, en la personne de Mme Isabelle Chave, conservatrice en chef du patrimoine, à la Direction générale des Patrimoines du Ministère de la Culture.

La « mission » qui m’a été confiée et que j’ai acceptée avec joie, était de l’accueillir, l’accompagner et lui présenter le beau patrimoine culturel de nos bouquets provinciaux.

Cet exercice fut pour moi fort enrichissant. Durant toute la journée, j’ai en effet pu lui présenter, ainsi qu’à d’autres officiels (comme le représentant de la FFTA, Dominique Ohlmann, ou encore l’évêque de Beauvais, Mgr Jacques Benoit-Gonnin), l’organisation, le fonctionnement, l’histoire, les rites, les valeurs, les traditions, etc. de nos bouquets, qui rassemblent annuellement plusieurs milliers d’archers et spectateurs.

Comme bon nombre d’autres bouquets, l’organisation de celui d’Angy était des plus réussies. De là où j’étais, je n’ai rien vu à y redire. Des drapeaux bien accueillis, un bel échange de bouquets, la mise en valeur du vase offert par le Président de la République, une cérémonie émouvante au monument aux morts, un beau défilé dans les rues d’Angy remarqué des officiels, une belle messe de Pentecôte, des discours travaillés et brillants, une belle ouverture du Prix du Bouquet par les officiels, un marché médiéval riche d’exposants, …

Sans parler de belles innovations qui font honneur à l’archerie traditionnelle et la mettent en valeur : une belle et riche communication sur Internet, l’exposition de la relique de St Sébastien gardée par l’Archiconfrérie de Saint-Sébastien, le prix spécialement réservé à un drapeau, …

En somme, difficile de ne pas remarquer la magnifique organisation, qui a permis de séduire et convaincre les officiels de la richesse de nos traditions et valeurs.

Ainsi, un immense bravo au capitaine, Cyril Noury, et toute son équipe, ainsi que la municipalité d’Angy, je pense là particulièrement à son maire, Marie-Chantal Noury, pour la magnifique organisation du bouquet provincial de cette année. Mes plus sincères respects.

Pour ceux qui en douteraient encore, la 2e compagnie d’arc d’Angy est parfaitement reconnue comme telle ; elle est complètement méritante à tous égards et entre même pleinement dans l’histoire avec le bouquet de 2018 !

Longue vie et vive Angy !

Le directeur de L’Archer Français

Remarque pour nos lecteurs : un très beau repartage est disponible sur le site de la ville d’Angy.

Crédits photos : Mairie d’Angy

Share →