Roitelet, Roitelette
Aujourd’hui c’est l’abat de l’oiseau !
Ton unique but en tête ?
Faire tomber le moineau
la mésange ou la merlette
Ou bien encore l’étourneau.
Lâcher de l’encoche tu devras
Et frapper du fer il te faudra

Ton arc lentement tu armeras
Ta corde vers l’arrière tu libéreras.
Et ton arc seulement ne s’abaissera
Qu’à l’impact où l’oiseau tombera

Alors viendra une joie intense
Suivie d’un bref instant de silence
Qu’on vienne à toi tu attendras
L’oiseau et ta flèche on t’apportera.

Mais quoi qu’il arrive aujourd’hui
Ce qui compte c’est le plaisir
De partager entre amis
Le bonheur de ce tir.

Archères et archers je vous salue.

Jean Michel Benazeraf

Share →